La prise de notes efficace

La prise de notes efficace

Avant de poursuivre les quelques lignes que contient cet article, tu dois sûrement te demander pourquoi j’ai décidé de me pencher sur cette thématique … ou pas !

Plus sérieusement, j’ai voulu rédiger ces quelques paragraphes parce que je me suis rendu compte que la prise de notes n’était pas un exercice évident pour tout le monde… 

Si tu as suivi ou que tu suis actuellement un cursus scolaire disons « classique », on nous fait rapidement passer du :

« recopiage depuis le tableau » 

à la « leçon dictée par le/la prof », 

puis ont nous dit un jour : 

« bon, cette fois il est temps de prendre des notes ! »… 

Ok, nous on veut bien, mais c’est pas évident si on ne nous a pas expliqué comment bien prendre des notes !

maggie q GIF by ABC Network

Alors, dans cet article, je te propose de mieux comprendre l’utilité et l’objectif de la prise de notes pour ensuite découvrir différentes méthodes à tester pour que tes notes soient enfin des notes efficaces, que tu pourras relire facilement et qui te permettront de mieux apprendre !

Qu’est-ce que la prise de notes ?

Si on regarde la définition de la prise de notes dans le dictionnaire, on y trouve la définition suivante :

« transcription écrite résumée du langage parlé »

En gros, prendre des notes, c’est retranscrire par écrit le résumé de quelque chose qui a été dit à l’oral.

La prise de notes se différencie donc de la sténographie, qui est littéralement le fait de retranscrire tout ce qui est dit à l’oral.

Pourquoi évoquer une telle évidence, me diras-tu ?

Parce que des fois, il est vrai, j’ai pu voir des étudiants « sténographier » leurs cours… et quelle perte de temps !

confused stephen colbert GIF by The Late Show With Stephen Colbert

Et surtout, on ne nous a jamais réellement appris à prendre des notes de façon efficace, donc on ne sait pas réellement ce qu’est une vraie prise de notes.

Il me semblait donc important de définir clairement la prise de notes, pour mieux évoquer les bienfaits, que l’on va voir juste après !

Les bienfaits de la prise de notes

Il y a deux bienfaits à citer dans le fait de prendre des notes de façon efficace :––

  • Le premier bienfait est que la prise de notes permet de retranscrire de façon efficace les idées essentielles, les éléments principaux d’un cours. C’est un premier travail de compréhension qui est fait sur le cours, un travail de tri des informations qui ont été données. Quand on retranscrit les idées principales, on fait également un travail de synthèse, et l’art de la synthèse est une compétence très précieuse ! La prise de notes aide justement à développer cette compétence.––
  • Le deuxième bienfait est qu’une bonne prise de notes permet une meilleure mémorisation de son cours. On l’a déjà dit plus haut, le fait de retranscrire les idées principales aide à mieux mémoriser, mais c’est surtout le fait de reformuler les idées énoncées sur papier qui permet une bonne mémorisation du cours. On fait un travail de reformulation des idées que l’on a écoutées, puis on prend le temps de le reformuler à l’écrit. Quand on fait cela, on est dans ce que l’on appelle la « phase active » de l’apprentissage : on ne se contente pas seulement de « recevoir » de l’information de manière passive (comme quand on écoute une émission de radio par exemple). On est « acteur » de cette information en la reformulant et en la notant. Et c’est ce qui permet de mieux mémoriser une information entendue.

Les 4 éléments essentiels à une bonne prise de notes

–L’écoute active :–

Eh oui, ça semble bête à énoncer parce que c’est évident, mais c’est important !

L’écoute attentive permet déjà de procéder à une première « mémorisation » du contenu que l’on souhaite noter. C’est un véritable travail de concentration car on focalise toute son attention sur ce qui est dit, et on « absorbe » donc mieux l’information.

Ca nous permet aussi de gagner du temps pendant les phases de révisions parce qu’on a effectué un premier travail productif, les révisions sont donc plus efficaces.

listen GIF by The Maury Show

–Les couleurs :–

C’est pas pour rien qu’il existe des stylos, des feutres et des surligneurs de toutes les couleurs ! Le monde qui nous entoure est déjà composé d’une infinité de couleurs et ça participe d’ailleurs à la mémorisation de notre environnement. 

Utiliser le même processus dans la prise de notes est un plus à ne pas négliger : en utilisant un code couleurs personnel, que ce soit à travers les stylos ou les surligneurs, c’est permettre à son cerveau de mieux ancrer l’information dans son cerveau. D’ailleurs, utilisés avec modération, les surligneurs ont un effet qui n’est pas négligeable dans l’apprentissage et la mémorisation des cours. 

i love you art GIF by bashirsultani

Les symboles et codes :

Tu peux le constater tous les jours autour de toi, les symboles, codes et autres images ont un effet puissant sur la mémoire. On connaît tous à force les panneaux de signalisation sur les routes, et pour les plus grandes marques, le simple logo suffit à deviner le nom de ladite marque. Cela prouve bien que le symbole a un pouvoir surpuissant sur le cerveau ! Alors, pourquoi ne pas mettre ça à profit dans notre prise de notes pour favoriser l’apprentissage et la mémorisation sur le long terme ?

Le mieux est de de se créer son propre code de symboles et/ou d’utiliser des images pour illustrer son propos. Je te rassure : inutile d’être Van Gogh pour dessiner ses propres symboles, parce que la règle est simple : du moment que toi, tu te comprends, c’est le principal !

––Prendre ses notes à la fin : 

Je pense que c’est le plus difficile quand on commence à prendre des notes. Etant donné qu’on a l’habitude de tout noter au fur et à mesure et qu’on a peur de rater une information importante à coucher sur le papier, on a tendance à écrire pendant que le professeur/l’orateur développe son propos. 

Mais en réalité, l’idéal est d’attendre que l’orateur ait fini de développer son idée pour l’écrire. Pourquoi ?-Parce qu’une fois l’idée terminée, tu sauras quels sont les éléments essentiels à retenir. Etant donné que tu auras la globalité, tu sauras ce qui est le plus important-Parce que tu fais un travail de reformulation. Une fois le propos terminé, tu vas effectuer un vrai travail de reformulation dans ta tête pour retranscrire ce que tu as compris de l’idée, et cet exercice te permet vraiment d’ancrer les informations dans ta mémoire !

C’est compliqué au départ de prendre les notes une fois l’idée terminée. Mais aie confiance en toi, et en ton cerveau 🙂

hidden figures school GIF by 20th Century Fox Home Entertainment

On a un peu vu ensemble ce qu’il était essentiel de savoir concernant la prise de notes, ses objectifs, et ce qui permettait de la rendre efficace.

Mais ça ne veut pas forcément dire qu’il y a un seul type de prise de notes qui est réellement efficace !

Quelques styles de prise de notes

Ici, je vais te présenter quelques techniques de prise de notes qui existent, et dont tu pourras t’inspirer pour faire évoluer ta prise de notes.

Libre à toi de prendre celle qui te conviendrait le mieux, ou de toutes les tester pour voir leur efficacité sur ton travail et ta mémorisation. Elles ne conviennent pas toutes à tout le monde, c’est donc rassurant de savoir qu’il existe plusieurs façons de prendre de notes de façon efficace !

Il te reste plus qu’à les découvrir et à les tester 🙂

La méthode Cornell

Cette méthode a été développée par un professeur de l’université de Cornell aux Etats-Unis. 

Elle permet de prendre des notes de façon structurée, comme tu peux le voir sur l’image ci-dessous qui est une feuille structurée selon cette méthode.

Dans la ligne du haut on met le titre, jusque-là rien de spécialement compliqué !

Ensuite, la page est divisée au milieu en deux colonnes. 

La colonne de droite, qui est la plus large, sert à retranscrire ce qui est énoncé. Une prise de notes normales. 

La colonne de gauche elle, sert à noter les mots-clés, les idées importantes, les thèmes, les notions à approfondir, … en gros tout ce qui mérite une attention bien particulière. Donc la colonne de droite sert en réalité à développer et donner quelques détails sur tout ce qui va être noté sur la colonne de gauche.

Enfin, l’espace laissé libre en bas de page sert à noter un résumé ou du moins les idées essentielles du cours, mais seulement à la fin du cours. Ca permet, une fois le cours terminé, de revenir dessus et d’ancrer davantage les informations dans sa mémoire. Etant donné que l’information est fraîche, c’est le moment idéal pour la retravailler et reformuler les idées qui ont été vues.

C’est une méthode intéressante parce qu’elle donne une structure quand on sait pas trop comment prendre des notes. Grâce à la structure de la feuille, on sait quoi faire et on a une sorte de méthodologie déjà toute prête quand on veut débuter correctement dans la prise de notes. 

La Charting note Method

La Charting Note Method est une méthode de prise de notes qui possède aussi une structure, comme la méthode Cornell, mais qui est cette fois beaucoup plus basique :

La partie du haut est réservée au titre, rien de particulièrement compliqué là aussi.

Ensuite, comme le nom l’indique (le mot « chart » en anglais signifie « tableau »), la feuille de notes est divisées en plusieurs parties pour permettre de structurer les informations qui sont délivrées pendant le cours. Dans ce cas il est noté « cours », « exemples », « exercices », mais il se pourrait tout à fait que chaque colonne correspond à une partie du cours. De ce côté-là, c’est l’étudiant qui voit, en fonction du cours et de son contenu.

L’avantage principal de cette méthode est que la structure est donnée d’avance et elle est relativement simple.

L’inconvénient est l’étroitesse des colonnes pour prendre des notes. Mais en réalité, cela peut devenir un avantage car cela peut pousser l’étudiant à prendre des notes de façon beaucoup plus concise : au lieu d’écrire des phrases à rallonge qui prendraient beaucoup plus de place, on peut se contenter de quelques mots résumant l’idée et aussi de symboles et d’images. C’est un excellent moyen d’apprendre à synthétiser l’information et d’aller à l’essentiel.

C’est un moyen simple de prendre des notes et ça peut permettre une bonne transition vers les types de prise de notes beaucoup moins conventionnelles et ordinaires comme celles qui vont suivre ! 

Le Mindmapping

Si tu me suis sur les réseaux sociaux ou même dans les formations que je donne, tu sais que je suis une grande fan du mindmapping ! 

C’est en effet une technique que j’affectionne particulièrement, et que je trouve d’une efficacité redoutable !

Habituellement, j’en parle comme d’une technique pour résumer ses cours, mais quand on le maîtrise bien, le mindmapping peut même devenir une technique de prise de notes !

Le mindmapping peut se résumer de la façon suivante :

  • Le titre se situe au milieu de la page, et c’est à partir de là que vont commencer les idées, les branches.-Une fois la partie développée par le professeur, on dispose d’éléments à pouvoir dispenser sur nos branches.
  • Les branches principales partant du titre correspondent aux grandes thématiques abordées pendant le cours, et les sous-branches, aux idées que l’on veut mettre pour développer les thématiques. 
  • Sur chaque branche et sous-branche, on y met un seul mot. Le mindmapping est la technique ultime pour développer l’esprit de synthèse !
  • Le mindmapping utilise la puissance des couleurs et des symboles : chaque branche principale dispose de sa couleur pour bien différencier les différentes idées du cours, et on utilise des symboles et des images pour illustrer les idées, et donner du visuel, pour permettre une meilleure mémorisation.

Le mindmapping est vraiment la retranscription écrite de la pensée en arborescence du cerveau : d’une thématique vient une idée qu’on argumente par tel et tel propos, pour repasser ensuite sur une autre idée…

Si on est un habitué du mindmap, on peut facilement l’utiliser en prise de notes. Cela demande un peu de pratique, et donc d’accepter que les premiers mindmaps soient pas les plus beaux de la Terre, mais ça on peut s’en remettre donc il ne te reste plus qu’à tenter et bénéficier de son efficacité extraordinaire ! 

Le skecthnoting

Le skecthnoting commence à avoir une petit célébrité donc tu as sûrement dû en entendre parler.

C’est une méthode de prise de notes que l’on compare parfois au mindmapping. C’est vrai que quand on ne connaît pas trop ces deux techniques et qu’on les regarde, on pourrait se dire que ce sont deux variantes d’une même technique. Mais en réalité, non.

Sur le fond, l’idée est la même : c’est d’utiliser toute la puissance du visuel et des symboles pour permettre une meilleure mémorisation.

Tu peux en effet le voir dans l’image ci-dessous :

Il y a trois éléments qui sont bien particuliers et propres au skecthnoting :

  • La police : comme tu peux le voir sur l’exemple de la page précédente, on utilise différentes polices de caractère, ce qui permet de différencier l’information, entre un titre, une idée, une explication, etc…
  • La hiérarchisation des éléments : les éléments sur le skecthnote ont des tailles différentes et sont situés à des endroits différents en fonction de leur degré d’importance.
  • Les symboles : ça c’est un point commun avec le mindmapping, le skecthnote demande l’utilisation de symboles et de codes pour la puissance visuel et l’efficacité en terme de mémorisation.

Tu as pu voir aussi qu’il y a des séparateurs pour bien distinguer les informations les unes des autres. 

Le sketchnote demande un peu de pratique et pas mal d’imagination, mais surtout il demande une bonnes gestion de l’espace sur sa feuille. Tout le monde n’est pas capable de gérer l’espace de sa feuille blanche pour sa prise de notes. Mais c’est quelque chose qui vient avec le temps et qui est faisable, ça demande juste de la pratique !

Notes manuscrites ou sur ordinateur ?

C’est LA question des étudiants du XXIème siècle !–

Tu peux en effet voir que dans les salles de classe, et surtout dans les universités, les étudiants sont de plus en plus nombreux à venir avec leur ordinateur pour taper directement le cours, tandis que d’irréductibles étudiants résistent encore et toujours à cet envahisseur…

Alors, qu’est-ce qui est le mieux ?

Plusieurs chercheurs américains se sont penchés sur cette question, et les résultats ne sont pas blancs ou noirs, mais…

Il a été démontré que prendre des notes à la main, avec le bon vieux cahier, permettait une meilleure mémorisation des cours, et surtout une meilleure synthétisation des cours, parce qu’en écrivant, on a tendance à reformuler les idées pour écrire rapidement, alors que les cours pris sur ordinateur avaient tendance à être beaucoup plus longs, parce que ça ressemble presque à de la sténographie !

Mais attention, les élèves qui utilisent des ordinateurs pour leur prise de notes ne sont toutefois pas de moins bons élèves que ceux qui écrivent à la main… L’étude en question ne révèle pas que tout est noir ou blanc, mais qu’il peut y avoir des bienfaits dans les deux, mais que la prise de notes à la main gardait tout de même un sacré pouvoir… 

Donc en réalité, c’est à toi de trouver la prise de notes qui te permet d’avoir une meilleure mémorisation de tes cours et qui te permet donc d’être plus efficace ! De mon côté, je reste une fan de la prise de notes manuscrite J

 

C’est tout pour moi !

J’espère que le contenu t’aura apporté les réponses nécessaires sur la façon la plus efficace de prendre des notes et que ça va te motiver.

N’oublie pas que le plus important est de mettre en pratique : eh oui, c’est bien joli la théorie, mais cet article ne te sera réellement utile que lorsque tu auras tenté les différentes méthodes et les différents outils. C’est pas grave si c’est pas joli au départ, si c’est pas parfait, si ça ne répond pas à toutes les règles énoncées. Le but est d’y aller pas à pas.

Au début, les choses vont te paraître difficile : ton cerveau va faire ce que l’on appelle de la « résistance au changement ». Il ne comprend pas pourquoi tu décides de changer tes habitudes si confortables pour lui ! Mais sois indulgent(e) envers toi et accorde-toi ce temps d’adaptation. Et tu verras que petit à petit les choses te paraîtront beaucoup plus simples J

Que la réussite t’accompagne tout au long de tes études et de ta vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *