Category Archives for "Révisions"

Déc 11

L’illusion de compétence : quand tu crois que tu gères…

By admin8544 | Productivité , Révisions

C’est déprimant d’avoir une mauvaise note à ses examens… Et c’est encore pire quand pour cet examen tu as sacrifié des nuits de sommeil ou des soirées.

sad andre johnson GIF

L’objectif n’est pas de remettre en question ton existence tout entière mais peut-être faire un point sur tes révisions : parce que quantité ne rime pas forcément avec qualité dans tes révisions. Réviser 5 jours et 5 nuits ne te garantit pas forcément d’avoir la note maximale, ni même de maîtriser ton sujet. C’est malheureux, mais ça se soigne, t’inquiète.

Ce concept a même un nom : l’illusion de compétence.

despicable me what GIF

Qu’est-ce que c’est ?

C’est très simple : c’est ce moment où tu révises tes cours pour un examen, et que tu as cette impression, après l’avoir lu une ou deux fois, que tu le connais sur le bout des doigts ; mais quand tu arrives en salle d’examen, bizarrement cette sensation d’avoir géré se transforme en légère panique quand tu te rends compte que tes efforts n’étaient pas suffisants.

Ça arrive à tout le monde, il faut pas s’inquiéter : étant donné que les informations que l’on vient d’engloutir sont très fraîches dans notre cerveau et notre mémoire, sur le coup on aura l’impression de maîtriser son sujet.

black denzel washington GIF

Mais le truc, c’est que notre cerveau fait son propre ménage, surtout la nuit (voir les détails dans mon article sur le dodo, ici).Et en général, il se débarrasse de toutes les choses superflues qu’il a vues ou entendues durant la journée, mais aussi des schémas neuronaux qui n’ont pas été suffisamment « renforcés » dans le cerveau. Or, si ce schéma tu l’as créé que la veille ou trois jours avant sans faire de réactivation, c’est comme les bandes de peinture sur le passage piéton : elles finissent par disparaître …

Alors pour éviter de tomber dans cette illusion destructrice (pour le moral et la motivation en cours, quand même), voici les trois principaux conseils :

  • Révise moins longtemps, mais sur des laps de temps séparés : c’est comme ça que tu « remets un coup de peinture » sur ton schéma neuronal. Si tu apprends que tu as un examen dans une semaine,mets en place 3 ou 4 séances de révision d’une heure sur la semaine. En plus d’encoder réellement l’information dans ton cerveau, tu sentiras moins l’effort fourni que si tu enchaînais 5h de révisions d’affilée.
  • Teste-toi : comme ça, tu sais ce que tu comprends, et tu sais aussi ce que tu gères toujours pas. Avec ça, pas moyen d’être illusionné(e).
  • Ne sacrifie pas ton sommeil : ton cerveau en a besoin pour traiter toutes les infos que tu lui donnes. Et il faut quand même avouer que ton cerveau c’est ton meilleur allié dans un examen.

Sur ce, tu as là toutes les armes en main pour combattre ce fléau. Il en faut pas beaucoup, tu peux le remarquer. Mais c’est normal, cet ennemi te fait croire qu’il est fort mais c’est un vrai faible.

  shaun the sheep shaun the sheep movie flock bitzer GIF
Oct 27

Le palais de mémoire : entrer dans le game de la mémorisation

By admin8544 | Mémorisation , Révisions , Technique

Si tu as déjà regardé la série Sherlock ou Mentalist (je préfère la 1ère de loooooooiiiiiiiin mais bon c’est pas le sujet), il y a une scène où le personnage principal utilise une technique pour se rappeler de certains détails d’une affaire. C’est ce qu’on voit dans cet extrait :

 

Cette technique est vieille comme le monde : elle date de l’Antiquité, cette période où il y avait pas 12 000 exemplaires du même livre, mais surtout pendant laquelle la mémorisation est un art, une compétence…

Tout ça pour dire qu’on ne l’a pas inventé aujourd’hui. Mais ce qui a fait que le palais de mémoire survive jusqu’aujourd’hui, c’est son pouvoir de dingue : à force de pratique, on peut retenir des centaines de choses grâce à cette technique. C’est d’ailleurs une technique qu’utilisent beaucoup de champions de la mémorisation.

BREF 

Animated GIF

Comment ça marche ?

Comme d’habitude, mise en pratique : imaginons que tu étudies la Vème République en histoire et tu as du mal à retenir les présidents dans l’ordre chronologique. Bon, pour rappel (ou pour information), la liste est la suivante :

  • Charles de Gaullle
  • Georges Pompidou
  • Valéry Giscard d’Estaing
  • François Mitterrand
  • Jacques Chirac
  • Nicolas Sarkozy
  • François Hollande
  • Emmanuel Macron

 

1ère étape : visualise une maison, un appartement que tu connais très bien : ta maison, celle de ta grand-mère, de ton meilleur ami, l’appart de ton frère… Enfin bref, un endroit où tu connais tous les recoins. C’est super important.

2ème étape : imagine toi que tu es à quelques mètres de la maison ou sur le palier de l’appartement.

3ème étape : c’est à partir de ce moment-là que tu commences à remplir ton palais. T’arrives devant chez toi, tranquille, et là, SUIS BIEN LE DÉLIRE :

  • A la porte d’entrée, tu vois Charles de Gaulle plein de terre qui fume devant chez toi, et ça sent la beuh. Tu comprends pas ce qu’il fait là, parce que déjà tu le connais pas, et en plus il est mort, il paraît. D’où la terre sur lui sûrement. Bref tu l’invites à rentrer pour se laver.
  • Tu ouvres la porte, et ça bloque. Il y a quelqu’un derrière. Tu pousses et là tu vois Georges Pompidou habillé en pompier… Bizarre… Mais en sentant l’odeur de crâmé qui émane de la cuisine, tu comprends pourquoi il est là : j’avais oublié d’éteindre la friteuse ! 
  • Bref, là tu veux diriger De Gaulle dans la salle de bains pour qu’il se lave et quand t’ouvres la porte, tu vois Valéry Giscard  d’Estaing en train de faire caca et de crier avec sa voix tremblante de vieux :  » C’est occupé , problème d’intestin !!!  » Bon tu refermes en vitesse, surtout que son caca pue vraiment.
  • Tu cours à la cuisine pour éteindre cette friteuse mais ouf…. tout est éteint… mais il y a plein de frites sur la table et des mites dessus en train de les manger, dégueulasse ! D’ailleurs qui a éteint la friteuse ?  » C’est moooii, c’est Françooiiis ! »  Tiens, François Mitterrand ! Décidément c’est la fête des morts ici ! 
  • Tu comptes aller dans ta chambre pour souffler et te changer, et dans le couloir , tu sens une tape sur l’épaule… tu te retournes : tu vois la grande dégaine de Jacques Chirac qui te demande :   » t’as pas vu Bernadette ? « … Elle est là aussi, elle ?! Tu te disais bien que dans le couloir tu voyais des pièces jaunes partout… Bon Jacques, suis les pièces et tu vas la trouver !
  • T’en as marre de tous ces gens, tu veux juste aller dans ta chambre te changer, et quand tu rentres, horreur : Nicolas Sarkozy est en talons aiguilles et il est en train d’embrasser François Hollande ! Il est dég que tu l’aies grillé donc il te crie un bon  » Casse-toi pauv’ con !  » pour que tu sortes. Bon ok je sors, mais aérez la chambre parce que ça pue le gouda !!
  • Tu te dis que tu vas te poser dans le salon pour regarder un peu la télé mais tu entends quelqu’un qui crie avec une voix enrouée… En arrivant tu vois Emmanuel Macron qui parle d’ouvrir un Kebab en bas de chez toi parce que C’EST SON PROJET !!

 

Voilà, tu as dû comprendre comment on peut placer des objets dans son palais de mémoire. Ça a l’air de demander beaucoup d’imagination, mais en fait pas du tout, quand tu te laisses aller dans le flow, ça vient tout seul 🙂 . En plus de ça, une fois l’histoire créée et la folie dans l’histoire, ça va tellement te marquer que tu vas t’en rappeler sans effort… Pas comme quand tu apprends par coeur banalement.

studying k-pop GIF

 

Il y a quand même ces points importants à prendre en compte :

  • Plus c’est fou, mieux c’est. C’est ton palais de mémoire, c’est chez toi, tu fais ce que tu veux.
  • Il faut mobiliser tous tes sens : l’odorat, la vue, l’ouïe… C’est pour ça que j’ai mis des odeurs fortes (beuh, caca, fromage…) que l’on retient, des détails visuels (la terre, les talons aiguilles, etc..) et tout ça.
  • Tu peux utiliser le palais de mémoire pour tout ce que tu dois retenir dans un certain ordre, ou même une liste de courses.

 

Mon dernier conseil : prépare mentalement plusieurs lieux différents qui te sont familiers et que tu peux utiliser comme palais de mémoire. Quand tu en remplis un, tu en as d’autres vides que tu pourras remplir. Ça t’évite de t’emmêler les pinceaux.

 

 

 

Oct 21

La méthode imparable pour apprendre son vocabulaire en langue étrangère

By admin8544 | Mémorisation , Productivité , Révisions , Technique

On rêve tous de savoir parler 5 langues, de savoir s’exprimer en anglais pour switcher l’instant d’après en islandais et terminer la conversation en chinois… Mais quand vient le moment d’apprendre du vocabulaire, on est un peu moins enthousiaste.

Le pire c’est de réviser du vocabulaire pour un examen à l’école : on se répète la liste de mots 35 fois la veille au soir, on sent qu’on est opé pour le lendemain, et le fameux lendemain : c’est le bazar dans la tête, ou pire, le trou noir.

 

Alors, comment mémoriser ce %*$§+&) de vocabulaire ? 

La solution tient en un mot =========> ASSOCIATION

 

Ok… le mot il aide pas en soi, mais je vais m’expliquer : C’est un procédé mnémotechnique qui existe depuis très très longtemps. En associant le mot de vocabulaire que tu veux apprendre à des images, des sons, que tu connais déjà, tu vas plus facilement retenir le mot en question, et tu pourras jeter à la poubelle la technique du  » par-coeur-de-la-veille-au-soir « .

 

Prenons un exemple : On va mémoriser les 5 noms d’animaux en anglais suivants :

  • Butterfly : un papillon
  • Squirrel : un écureuil
  • Turkey ; une dine
  • Lamb : un agneau
  • Beetle : un scarabée

On va pour chacun d’entre eux, imaginer une association entre la signification du mot et la sonorité qu’il nous renvoie :

 

Butterfly : un papillon avec des ailes en beurre vole et fait tomber des gouttes de beurre sur son chemin

humor lol GIF by Lance Ford

Squirrel : un écureuil qui grince (squi ! Squi !) des pattes à chaque fois qu’il bouge

squirrel spinning GIF by Cheezburger

Turkey : une dinde qui décide de faire sa vie en Turquie et devenir reine de ce pays

eat me turkey GIF

Lamb : une épidémie d’agneaux malades dont le pelage part en lambeaux !

lamb GIF

Beetle : un scarabée qui danse en écoutant les Beatles

happy beetle GIF

 

Cette méthode fonctionne avec toutes les langues et tous les mots de vocabulaire. N’oublie donc pas l’essentiel : laisse place à ton imagination pour faire des associations marquantes et surtout, plus c’est fou, mieux c’est ! C’est un ouf le cerveau.

 

Sep 15

La loi de Pareto ou comment 80% des notes que vous prenez sont inutiles

By admin8544 | Développement , Mémorisation , Productivité , Révisions , Technique

fire destroy GIF

Bon, avant de brûler tous vos cahiers de cours, on va d’abord présenter la loi de Pareto.

 

C’est quoi ce principe de ….

… de Pareto oui. C’est un principe mis au point par un économiste italien, Vilfredo Pareto, à la fin du XIXème siècle. Pour faire (très, très) simple, le principe est que 80% des effets sont le produit de 20% des causes. Ramené au monde d’aujourd’hui, il se traduit de plusieurs manières : dans les magasins, 20% des clients amènent 80% du chiffre d’affaires. 80% du temps, on porte 20% de notre garde-robe, 80% des résultats proviennent de 20% de notre temps de travail, etc…

Et forcément, dans le domaine des études, ce principe s’applique tout aussi bien…

Et c’est là que le coup de grâce tombe : 20% des notes que l’on prend correspond à 80% du contenu essentiel du cours. Autrement dit, 80% des notes que l’on prend sont quasiment inutiles.

 

Mais pourquoi ce constat si alarmant ?

C’est simple, lorsque l’on prend des notes, et c’est particulièrement le cas quand on étudie à l’université, on a tendance à recopier ce que le prof explique. On note en général aussi pendant que le prof parle : on ne fait donc pas le tri des informations utiles à noter.

cry crying GIF by truTV’s Adam Ruins Everything

 

Pas de panique, on peut y remédier. Comment ? 2 solutions sont possibles :

  • Dans mon article sur la prise de notes (==> http://stud-ease.fr/3-conseils-pour-une-prise-de-notes-au-top/), je vous donnais quelques astuces pour éviter justement la prise de notes inutiles et de noter ce qui est essentiel à la compréhension du cours. Non seulement ça va réduire de moitié l’épaisseur de vos cahiers de cours, mais cet exercice nécessitant d’être à l’écoute, vous aurez assimilé le cours bien plus profondément que ce que vous pensez.
  • La deuxième solution est de faire des Mind-Map® ou cartes mentales. C’est une solution très efficace parce que ça permet de résumer un cours, un chapitre, une leçon entière sur une seule page, ce qui réduit considérablement le temps passé dans les révisions. Je vous explique dans les prochains articles comment ça fonctionne et comment on s’y prend, donc stay tuned ! 🙂
Août 26

Ne lisez JAMAIS vos manuels scolaires

By admin8544 | Productivité , Révisions

C’est la mise en garde de la rentrée : ne tombe surtout pas dans ce piège que l’on te tend avant même la rentrée scolaire.

 

A quels risques tu t’exposes en lisant tes manuels scolaires ?

Si tu les ouvres, voici ce qu’il t’arrivera :

  • Tu connaîtras le programme scolaire de chaque matière, et tu pourras donc anticiper le déroulement de ton année scolaire ;
  • Tu pourras évaluer à peu près la quantité de leçons et de chapitres que tu étudieras tout au long de l’année;
  • Tu auras avant tout le monde une idée des exercices que vous aurez à faire en cours.

 

Mais le PIRE, c’est que si tu les lis en entier AVANT MÊME LA RENTRÉE, tu risques de connaître l’hécatombe :

  • tu sauras AVANT TOUT LE MONDE toutes les leçons que tu vas avoir dans l’année ;et tu seras déjà prêt(e) psychologiquement pour ta rentrée,
  • tu pourras déjà résumer tous les chapitres qui seront abordés ;
  • du coup en conséquence, tu connaîtras DÉJÀ les futures points faibles et zones d’ombre que tu rencontreras tout au long de l’année ;
  • tu auras déjà remarqué les thématiques communes aux différentes matières

En gros : tu auras 6 MOIS d’avance sur tout le monde, et tu passeras une année OKLM.

 

Alors, si comme tout le monde tu préfères passer une année chaotique pleine de mauvaises surprises, surtout ne les ouvre pas et ne les calcule même pas….

Août 26

Le miracle du dodo

By admin8544 | Développement , Mémorisation , Productivité , Révisions

Qui n’aime pas dormir ?

On oublie tout, on se repose de nos dures journées, on détend nos muscles… mais on fait aussi du bien à notre cerveau.

 

Une bonne nuit de sommeil est vraiment bénéfique pour l’apprentissage pour de nombreuses raisons, mais on va se contenter des suivantes pour le moment :

  • Quand tu dors, le cerveau relie ensemble toutes les données, infos, concepts que tu as étudiés. Grâce à ça, tu peux lier des concepts ou des infos que tu n’aurais peut-être pas mis en commun. Ton cerveau prend du recul pour toi sur ce que tu lui as donné comme infos.

 

  • Le sommeil permet aussi à ton cerveau de trier toutes les infos que tu as vues dans la journée. Pas seulement ce que tu as vu de manière consciente, mais aussi les milliards d’information que ton cerveau reçoit chaque jour  (en gros, tout ce que tes yeux captent). S’il ne faisait pas ce travail, tu serais littéralement noyé d’informations inutiles chaque jour (la crotte sur laquelle tu as failli marcher, tous les gens assis dans la rame de métro, les plaques des voitures que tu regardes à moitié endormi(e)…).

 

  • Enfin, lorsque l’on dort, notre cerveau renforce les schémas neuronaux qu’on a créés quand on apprenait notre cours. Quand tu apprends, tes neurones créent une forme de nouveau schéma unique, et c’est comme si ton sommeil repassait un coup de feutre noir dessus pour bien l’implanter dans ton cerveau.

 

Il y a encore énormément de choses à savoir sur le sommeil et le cerveau, des recherches sont toujours en cours donc on en découvrira toujours plus. Mais pour le moment, ces infos sont tout de même suffisantes pour te convaincre d’aller faire un bon somme.

Profitez de vos nuits sans culpabiliser 🙂

Août 23

6 tendances à oublier à la rentrée

By admin8544 | Mémorisation , Productivité , Révisions , Technique

Les jours sont désormais comptés. Qui dit rentrée scolaire dit nouvelles sapes, nouvelle classe, nouvelles affaires… et pourquoi pas nouvelles habitudes ?

Comme ce site est un blog de mode des neurones, je té dévoile en avant-première le top 6 des tendances à oublier à la rentrée pour une année SWAG… dans la tête :

 

  1. Organiser une soirée révisions la veille de tes examens

Parce qu’en plus de te fatiguer et te donner une sale tête le jour de l’exam, ça sert à rien. Vraiment. Tu peux t’en sortir avec tes souvenirs durant l’examen, mais si on te demande la même chose 3 semaines après tu feras une tête de poulpe. Et ça, c’est vraiment pas tendance.

the office party hard GIF

  1. Mollo sur le Stabilo

C’est pas parce que c’est fluorescent que ça va aussi briller dans ton cerveau. Pour mettre des distances entre lui et toi, rendez-vous là : http://stud-ease.fr/3-conseils-pour-une-prise-de-notes-au-top/

react think GIF by 360medics

 

  1. Arrête de te faire mal au cœur

Je t’entends déjà à réciter des dates d’histoire ou des formules de maths comme un bouddhiste récite ses prières pour les apprendre par coeur. Mais sans méthode de mémorisation, ton cerveau va finir par l’effacer aussi vite qu’un Snap. C’est dommage quand même. SPOILER : les techniques de mémorisation arrivent sur le site.

broken hearted GIF by Mighty Oak

 

  1. Journée bibliothèque-écouteurs-bouteille d’eau-Prince de Lu : Il manque un truc pour accessoiriser :

Ca s’appelle LES PAUSES à http://stud-ease.fr/surtout-ne-prenez-pas-de-pauses/

library GIF

 

  1. Croire qu’un break ça fait pas du bien

Eh si, et ça c’est quand même une bonne nouvelle. C’est même ton cerveau qui te le demande. Quelle belle relation quand même.

sad black and white GIF

 

  1. Tenter de devenir Einstein en un jour

C’est comme si t’avais jamais touché un ballon de foot et que tu te donnais 24h pour devenir Neymar… Tu peux peut-être faire des roulades au sol aussi belles que lui, mais pour le reste, je préfère qu’on te donne pas d’espoir.

neymar jr soccer GIF

 

Bon, maintenant que vous connaissez les « Brain-faux-pas », je vous souhaite une reprise bien stylée.

Août 19

3 conseils pour une prise de notes au top

By admin8544 | Productivité , Révisions , Technique

Soyons honnêtes : on n’a déjà pas très envie de relire ses cours après y avoir assisté et pendant nos révisions. Si en plus de ça, on a pris 40 pages de notes, c’est la torture assurée pour les révisions… Comment faire pour sortir de cette spirale infernale ? Comment prendre des notes de façon efficace ?

 

Avant toute chose, posons une question simple : à quoi sert la prise de notes ?

a- A recopier tout ce que le prof dit, à la goutte de salive près ;

b- A rentabiliser le prix d’achat de tous ces cahiers que tu as achetés à la rentrée ;

c- A éviter de culpabiliser de rentrer à la maison sans avoir noté ce que le prof a raconté en cours ;

d- A avoir des bonnes notes aux examens.

 

Réponse : La réponse e : Prendre des notes, c’est récapituler les quelques idées principales qui ont fait l’objet du cours. Donc c’est pas parce que t’as pris 15 pages de notes que t’as saisi le cours. C’est même le contraire.

 

Le problème, c’est qu’on ne nous apprend pas forcément à prendre des notes mais surtout les bénéfices d’une bonne prise de notes :

  • Tu as saisi les éléments principaux du cours, tu as donc l’essentiel en tête et sur papier ;
  • Donc –> Tu passes moins de temps à réviser vu que l’essentiel est déjà sur ta feuille ;
  • Donc –> Tu économises un temps fou à éviter de « stabiloter » ton cours, ce qui sert à rien, réellement.

 

Alors, comment prend-on des notes efficacement ?

Bon, la première chose c’est qu’il faut écouter le cours. Mais surtout, avec un peu d’entraînement, et les trois conseils suivants, tes notes seront au top :

La couleur

Il faut pas hésiter à en user. L’inventeur du Mind-Map®, Tony Buzan, disait que quand on utilise une seule couleur pour noter tous nos cours, qu’on est monochrome dans nos notes, on est donc « mono-ton », nos notes sont « monotones », et elles sont donc ennuyeuses.

Faites-vous votre code couleur personnel : rouge pour les dates historiques, vert pour les noms propres, violet pour les notions, etc… Choisissez quelques couleurs qui vous accompagneront dans vos notes.

 

Les dessins

Pas besoin d’être Akira Toriyama (si tu ne sais pas qui c’est, sors de ce site) pour dessiner. Mais comme une bonne vinaigrette sur une salade, les dessins « agrémentent » le cours : ils apportent un détail visuel important.

Même chose que pour la couleur, il faut simplement se constituer une petite réserve de dessins si on ne se sent pas à l’aise : point d’exclamation, panneau stop, petit bonhomme… Sur certaines notes, vous ressentirez le besoin de rajouter un dessin pour qu’il vous rappelle certaines données du cours ou vous facilite la compréhension.

 

La prise de notes en décalé

Enfin, le dernier conseil, peut-être le plus difficile : attendre avant de noter.

Je m’explique : la meilleure façon de prendre des notes, c’est d’attendre que le professeur ait terminé de développer l’idée ou la partie qu’il expose avant de prendre note de l’idée elle-même.

En général, même si un prof explique une idée en 20 minutes, 2 ou 3 phrases max peuvent suffire à résumer l’idée. Et pour ne rien oublier, privilégiez les mots-clés, par exemple un mot qui résume un exemple qu’il a donné.

 

Exemple : votre professeur vous explique pendant un petit moment les conditions des soldats pendant les guerres de tranchées pendant la première Guerre Mondiale et développe avec des extraits de lettres que les soldats écrivaient à leur famille. A la fin de son explication, il suffit juste de quelques mots-clés pour se rappeler de tout :

Guerre tranchées – Conditions – Maladies – Front – No man’s land – Lettres soldats

Tout le reste vous reviendra en mémoire.

 

Avec un peu de pratique, vous arriverez à prendre des notes facilement et surtout, la masse de vos notes va diminuer de moitié, et ça quand même, ça fait plaisir !

Août 18

Révisions à la minute près : la technique du Pomodoro

By admin8544 | Productivité , Révisions , Technique

Bon je préfère prévenir tout de suite : je ne sais pas si la consommation de tomate est particulièrement bonne pour les révisions, donc n’allez pas acheter 35 kg de tomates avant de lire cet article. On va parler technique, là.

 

La technique du Pomodoro (tomate en italien) a été mise au point par un Italien nommé Francesco Cirillo. Cette technique vise à augmenter sa productivité -en se focalisant sur une seule tâche durant un temps donné et en éloignant tout ce qui pourrait détourner notre attention de cette tâche- et à lutter contre ce phénomène tant répandu qu’est la procrastination ( « je ferai ça plus tard » ,  « je ferai ça demain »).

 

En quoi consiste cette technique ?

C’est très simple : on va se fixer, à l’aide d’un minuteur, du chronomètre de son téléphone, ou de son réveil, un temps donné (25-30 minutes étant la durée idéale car après 30 minutes notre attention diminue fortement), et l’objectif est de focaliser son attention sur une tâche donnée durant tout ce temps, sans aucune interruption.

C’est un outil très efficace car la plupart du temps, lorsque l’on étudie ou que l’on révise, on a tendance à penser aux autres choses à faire, à étudier, notre attention est vite détournée par la télévision, les réseaux sociaux, le téléphone, le frigo… L’objectif ici est donc d’éliminer toute distraction pour pouvoir focaliser son attention complète sur le travail que l’on souhaite effectuer.

 

L’importance de la récompense

Enfin, la technique du Pomodoro n’est pas efficace si on ne se motive pas… Et pour cela, il est important de se fixer une récompense une fois que l’on termine notre session de travail et que le minuteur sonne. Pourquoi ? Parce que le cerveau réagit à la recherche du plaisir et libère un neurotransmetteur, la dopamine, qui favorise et augmente la motivation. Ainsi, en se fixant une récompense dès le départ (un bon café, un chocolat, 5 minutes de lecture du roman dont on n’arrive pas à se détacher, un animé qu’on a du mal à lâcher…), on favorise la libération de ce neurotransmetteur qui va influer sur notre motivation.

 

La pause est tout aussi importante que le boulot en lui-même, alors savourez-la sans honte. Kiffez.

 

Ainsi, sur 3 heures de révisions par exemple, on peut se fixer plusieurs Pomodoro avec des pauses de 5 à 10 minutes (histoire de profiter de sa récompense), et de se remotiver pour le Pomodoro suivant, et ainsi de suite… Cela permet donc d’être hyper-productif sur un temps limité, ce qui est bien mieux que réviser 3 heures d’affilée et qu’on rêvasse la moitié du temps…

 

Petit cadeau : un récap des régles principales du Pomodoro. Ca fait plaisir.

 

 

Août 09

Avant qu’on te teste, teste-toi

By admin8544 | Productivité , Révisions

Test, exam, partiel, devoir surveillé, interro, … pourquoi autant de mots pour la même torture ? Ce vocabulaire noir suffit en effet à faire frissonner d’horreur n’importe quel étudiant.

Pourtant, tout comme le caca (hein ?), son rôle est méprisé alors qu’il possède une grande valeur dans l’apprentissage (pas le caca) … Cet article a donc pour objectif de vous réconcilier avec les examens pour en faire un allié de votre réussite scolaire.

 

Pourquoi ?

Tout simplement parce que se tester via des QCM, auto-interros ou  par tout autre moyen est un des meilleurs moyens d’apprendre. Pour être plus précis, selon une étude américaine, c’est le meilleur moyen de renforcer dans notre mémoire les connaissances que l’on essaie de retenir.

 

today exam GIF

Et pourquoi ?

Parce que se tester a deux objectifs principaux :

  • Vérifier que l’on a bien assimilé ce que l’on devait apprendre : parfois, on a l’impression qu’avoir lu et relu notre cours nous a suffi à incorporer son contenu. Il nous arrive même d’être persuadé de maîtriser le cours de cette manière (illusion de compétence ou IDC, n’oubliez pas ces lettres). Se tester a donc pour but de voir si on maîtrise en effet son cours ;

 

  • A l’inverse, les questions que l’on a loupées nous permettent de voir où se trouvent nos faiblesses et ce sur quoi nous devons travailler un peu plus. En gros, les tests nous aident à être plus productifs dans nos révisions et de ne pas perdre notre temps (on veut déjà pas en consacrer des masses quand on révise)

 

Diversifier les tests

Maintenant qu’on a compris que c’est bien de s’auto-examiner avant les examens de l’école, comment peut-on mettre en pratique l’auto-testing dans nos révisions ? Pour ça, vous avez l’embarras du choix :

  • La méthode paresseux : refaire les tests ou exercices qui ont déjà été vus et effectués en classe. C’est une méthode de flemmard mais ça fonctionne ;

 

  • Faire des exercices et vérifier vos réponses avec les corrigés ;

 

  • Faire des Flash-Cards : au recto inscrire la question ou l’élément demandé et au verso la réponse. C’est une méthode qui fonctionne extrêmement bien et qui peut être utilisée dans toutes les matières ;

 

  • Lors de vos prises de notes dans vos cours, réserver une partie de la page (le bas par exemple) et noter quelques questions relatives à ce qui a été vu. Lors de vos révisions, essayez de répondre à toutes ces questions pour vérifier ce que vous savez du cours et si vous le connaissez, et ce sur quoi vous devez vous concentrer.

 

Le bonus ?

C’est que se tester c’est se préparer à l’examen que l’on va passer, et ça aide donc à diminuer ce stress pré-examen que l’on connaît tous. Parce qu’au final, à quoi sert un examen, d’où qu’il vienne ? A obtenir une bonne note seulement ?

Quand on sait qu’on a fait des efforts pour assimiler son cours et qu’on l’a compris, on rentre dans la salle d’examen un (tout petit) peu plus serein.